Qui loge dans une location meublée?

Quand vous recherchez une location meublée, vous avez le choix entre faire appel à un agent immobilier ou éplucher les petites annonces entre particuliers. Mais, dans les deux cas, si vous ne voulez pas perdre de temps mais plutôt rechercher efficacement, le mieux serait de définir clairement votre projet.

Etat des lieux

C’est en répondant à quelques questions que vous y arriverez:

  • quel est votre budget ? En faisant la différence entre vos revenus et vos dépenses habituelles, vous connaîtrez le montant du loyer que vous saurez payer facilement chaque mois sans que votre compte bancaire passe dans le rouge
  • quelle surface habitable et combien de chambres ? À voir suivant la composition de la famille
  • dans quelle ville ou au moins dans quelle région voulez-vous habiter ? Ce sera pour vous rapprocher de votre travail ou de votre famille. Le but affiché étant de ne plus passer autant de temps sur la route

Maintenant que vous y voyez plus clair, vous verrez que vos recherches seront plus efficaces. Ces informations permettront à votre agent immobilier de compléter votre fiche. Elles serviront aussi à renseigner le moteur de recherche des sites de petites annonces entre particuliers. Au moins, vous ne recevrez que des résultats ciblés susceptibles de vous convenir.

Une fois que vous aurez visité les biens intéressants, sans doute aurez-vous un coup de cœur pour l’un d’entre eux. Vous n’aurez plus alors qu’une hâte : fixer la date de remise des clés. C’est ce jour-là que vous signerez aussi le bail location meublé. Le bail de location meublé, aussi appelé contrat de location meublé, est un document qui matérialise les droits et les obligations du propriétaire et de son locataire. Vous aurez autant d’exemplaires de ce contrat de location meublé paris qu’il y a de parties : le bailleur, le locataire, les colocataires, les personnes qui se portent caution…

Etat des lieux

Location meublée : quand signez-vous le bail?

Sachez que ce bail de location reprend des informations et des mentions obligatoires. Le tout est présenté en trois parties :

  • les informations concernant les parties : vous retrouverez le nom et l’adresse du bailleur ainsi que le nom du locataire. Seront aussi mentionnées la date de prise d’effet et la durée du bail. Elle sera de 6 ans quand le propriétaire est une personne morale. Cela veut dire quand il s’agit d’une société ou d’une association. La durée ne sera que de 3 ans quand le propriétaire est un particulier. En cas de logement meublé, la durée de location sera ramenée à 1 an, voire 9 mois pour un logement étudiant
  • les informations concernant le logement : la nature et la surface habitable ainsi que la description des pièces et des équipements. Quand des travaux ont été effectués depuis la fin du dernier bail, c’est aussi ici qu’ils seront détaillés
  • les informations concernant le loyer et les charges : vous lirez le montant et le mode de règlement du loyer et des charges. Vous découvrirez aussi le montant du loyer acquitté par le dernier locataire avant vous. Sera également mentionné le montant de la caution.

Outre signer ce bail de location, il faudra aussi procéder à un etat des lieux complet. Ce document détaille l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce, à l’arrivée du locataire. Il en faudra un second le jour du départ du locataire, à la fin du contrat de location. En l’absence d’état des lieux, on considère que le locataire a reçu un logement en bon état. Il faudra donc le rendre dans le même état.

L’état des lieux est toujours rédigé en double exemplaire : un pour le bailleur et un pour le locataire. Tout comme le bail de location, cet état des lieux reprend des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce et de ses équipements. Tout sera inspecté : le plafond, le sol, les murs. Vous noterez même le plus petit des défauts : une tâche, une fissure, de la peinture qui s’écaille
  • l’inventaire des clés permettant d’accéder au logement. Le locataire en recevra plusieurs jeux et le bailleur en gardera un
  • le relevé des compteurs d’eau, d’électricité et parfois de gaz. À défaut, le locataire entrant devra payer les dernières consommations du locataire sortant
  • sur l’état des lieux de sortie, vous retrouverez également les nouvelles coordonnées du locataire sortant.